Jeux vidéos, dangers et responsabilités

Les consoles de jeux offrent aux utilisateurs des applications qui vont au-delà de la simple utilisation d'un jeu vidéo. En effet, une connexion Internet haut débit suffit pour se brancher à de nombreuses applications, gratuites ou payantes, telles que messagerie écrite, jeux en ligne, accès à Internet et vaste choix de films.

Comment se situer en tant que parents ? Comment fixer les bonnes limites ? Comment rester informé ?

Tags : lois | protection

Normes PEGI et autres protections

Un certain nombre de jeux vidéo ne sont pas destinés aux mineurs. Ils contiennent des scènes qui peuvent les choquer. Il est donc important que les parents respectent les normes PEGI.
Cette classification par âge est un système destiné à garantir un étiquetage clair des jeux vidéo par classe d'âge en fonction du contenu. Elle guide les consommateurs, en particulier les parents, afin de leur permettre de décider s'ils peuvent acheter ou non un produit donné.

Et ces règles sont aussi valables pour les vendeurs. En effet, les fournisseurs et éditeurs de jeux vidéo, regroupés au sein de l'Association suisse des divertissements interactifs (SIEA) luttent pour le respect de ces normes PEGI. Par l’édiction d’un code de conduite entre les fabricants, détaillants, importateurs et distributeurs d'importance, ils prévoient le contrôle de l'âge ainsi que des restrictions publicitaires. En cas de non-respect, l'accord prévoit des sanctions contre les commerçants en question, allant jusqu'à l'interruption de livraisons, voire l'exclusion de la SIEA.

Les commerçants ne doivent pas vendre des jeux non adaptés à des mineurs. Si toutefois un enfant a pu acquérir un tel jeu, les parents peuvent le ramener au magasin et le commerçant est tenu de le reprendre, même ouvert. Pour aider les parents dans leurs démarches avec les vendeurs, la SIEA collabore maintenant avec la Fédération romande des consommateurs (FRC). Si le commerçant n'entre pas en matière, la FRC pourra remonter les plaintes au comité PEGI pour traitement.

A noter que certains parents achètent eux-mêmes des jeux non adaptés à leur enfant pour les lui donner. Cette attitude est à bannir, car même si beaucoup de mineurs ont accès à des jeux pour adultes, le contenu peut les perturber et fortement les choquer.
En outre, il faut être attentif aux accessoires utilisés dans les jeux. De nombreux accessoires sont disponibles pour permettre une plus grande immersion dans les jeux. Parmi ceux-ci, des répliques d'armes pour effectuer des tirs de précision. Ce ne sont pas des jouets pour les enfants.

 

Vous trouverez beaucoup d'informations sur Internet y compris les bandes-annonces de la plupart des nouveaux jeux. Vous pouvez aussi télécharger l'application Pegi sur votre smartphone pour vérifier si le jeu que vous allez acheter correspond à l'âge de vos enfants.

Conseils

  • Regardez toujours la classification par âge figurant sur l’emballage d’un jeu ou en utilisant le moteur de recherche de ce site Internet.
  • Essayez de définir par avance à quels jeux, pendant combien de temps et quand vos enfants peuvent jouer. Expliquez-leur les raisons de votre décision s'ils ne sont pas d'accord.
  • Essayez de trouver un résumé ou une critique du contenu du jeu ou, mieux encore, jouez vous-même d'abord au jeu en question.
  • Jouez aux jeux vidéo avec vos enfants, surveillez-les lorsqu’ils jouent et parlez-en avec eux. Expliquez-leur pourquoi certains jeux ne sont pas faits pour eux.
  • Encouragez vos enfants à communiquer et à partager leurs expériences de jeu.
  • Sachez que les jeux en ligne permettent parfois de télécharger des logiciels supplémentaires qui peuvent modifier le contenu du jeu et donc la classification par âge du jeu.
  • Les jeux en ligne se jouent généralement au sein de communautés virtuelles nécessitant une interaction des joueurs avec d’autres joueurs inconnus. Dites à vos enfants de ne pas donner leurs coordonnées personnelles et de vous signaler tout comportement inapproprié.

Articles liés